Quel administrateur de vol pour drone utiliser ?

Appelé aussi ‘Flight Controller’, l’administrateur de vol ou contrôleur de vol sert à gérer le drone. Cet appareil n’a cessé d’évoluer au fil du temps, en suivant l’évolution de l’électronique. Sur les modèles de drone de petite taille, il n’est pas possible de choisir un administrateur de vol, car c’est principalement un contrôleur intégré à la carte mère qui est proposé.

Par contre, il existe des modèles qui sont dépourvus de ce contrôleur de vol. On a donc la possibilité de choisir. Sur le marché, il y a les modèles Naza élaborés par DJI. C’est notamment cet administrateur de vol qui se trouve sur le célèbre modèle ‘Phantom’. Il y a aussi les contrôleurs Walkera ou 3D Robotics qui sont des contrôleurs APM se basant sur le système Arduino ainsi que sur un logiciel Open Source. Sur les petits drones de compétition, on trouve souvent un contrôleur MultiWii (une combinaison entre Arduino et Wii Motion Plus) ou un CC3D qui se base sur OpenPilot.

Globalement, il n’y a aucune différence entre chaque administrateur de vol. Toutefois, les options peuvent varier. Pour les administrateurs de vol de grande marque, on peut notamment faire des paramétrages sur Mac, sur PC ou sur Smartphone. Cependant, ces options sont parfois difficiles à appliquer. Pour un novice, le mieux serait de choisir un administrateur de vol préréglé par le constructeur. Avant de choisir votre controleur, choisissez votre drone sur meilleurdrone.com

Laisser un commentaire