Nero 2016 : La 4K est un objectif prioritaire

Incontournable à une époque, Nero est passé par des années difficiles. Mais l’éditeur a su remonter la pente et a décidé ne plus se concentrer uniquement sur la gravure. En effet, il s’attaque aussi au montage vidéo.

La sortie de la version 2016 de Nero tombe pile-poil avec la sortie de Windows 10. Compatible avec ce nouveau système d’exploitation, cette suite embarque toute une série de nouveautés, dont la plupart sont axées sur l’application de montage vidéo.

Sur le logiciel, on retrouve toujours le launcher déjà disponible sur Windows 8. Pour rappel, cette option est prévue pour guider l’utilisateur afin de lui permettre de trouver le module Nero qui lui convient. L’éditeur n’a pas oublié Nero Video, mais en version plus améliorée. Celle-ci prend en charge désormais la 4K. Lors de l’édition, il est possible d’avoir un aperçu en haute qualité. On retrouve également Nero Recode comprenant de nouveaux profils afin que l’utilisateur puisse réencoder ses fichiers.

Mais au-delà de ces options, l’éditeur a ajouté à sa nouvelle version Nero Streamin Player. C’est une fonctionnalité prévue pour diffuser des vidéos, des photos ou des morceaux musicaux depuis une tablette, un Smartphone, un téléviseur ou un ordinateur. Mais il sera alors nécessaire d’installer l’application Nero sur l’appareil source. Pour les applications, Nero se lance vers AirBurn, une option très pratique qui permet d’envoyer un contenu à graver depuis le Smartphone vers l’ordinateur.

Nero n’a pas omis d’améliorer Cover Designer. De nouveaux design et modèles ont été intégrés dans cet outil de conception de pochettes Blu-ray, DVD et CD. D’après l’éditeur, l’utilisateur peut dorénavant se servir du logiciel pour réaliser une extraction de contenu sur CD, DVD ou Blu-ray en cliquant sur un seul bouton.

L’édition 2016 de Nero est fournie en version Classic accessible pour 79.99 euros et Platinium vendu à 99.99 euros. À noter que c’est seulement sur la version Platinium qu’on retrouve la compatibilité avec 4K et l’option d’extraction à partir de Blu-ray.

Laisser un commentaire